Un autre point de vue – Hervé Raynaud à Marseille

Un autre point de vue, vision fantasmagorique de Marseille en Noir & Blanc, c’est ce que propose Hervé Raynaud, photographe, pour cette exposition à la Caravelle.
 Une Marseille revisitée dans la pénombre envoûtante de ciels chimériques ; Hervé Raynaud à la Caravelle, c’est un peu Harry Potter dans l’Orient-Express.
Il y a de la magie dans son HDR* qui donne de la profondeur et du mystère à ses images. L’étrange photographe vous emmène en voyage sur les effluves de rêves immatériels.
Evadez-vous. Laissez-vous aller à cette interprétation surnaturelle de la cité phocéenne. »
(Par Magali Tramoy, journaliste et écrivain).

Jusqu’au 31 mars

caravelle-restaurant-cafe-terrasse-marseille-hotel-bellevue

De mer en collines, de perspectives en panoramas, et par la présence forte des éléments, tout en lumières et mouvements, les composantes du paysage marseillais amènent naturellement un potentiel d’images à saisir, dont les qualités graphiques, riches et variées, se prêtent volontiers au jeu du traitement photographique HDR*. Cette singularité peut-être poussée jusqu’à devenir prétexte, et sujet même d’une exposition en soi.
Si la poésie reste bien le support de départ de la thématique, la technologie elle, passant du regard au cliché, puis au traitement de l’image, se veut renforcer encore la sensibilité initiale, en proposant d’entrouvrir une nouvelle perception, où viendraient se mêler à la fois le nostalgique et le fantastique, l’onirisme comme l’hyper-réalisme.
Cependant, ce qui remporte le suffrage en émotions de cette proposition, c’est bien le degré de ressenti personnel que chacun d’entre nous trouvera dans la lecture de ces images; Réveillant un recoin enfoui de nos souvenirs ou caressant notre imaginaire par les situations auxquelles les différentes vues prédisposent à se laisser aller, le regard s’intériorise alors, et le discours photographique fait place à une digression de l’esprit. Nous nous envolons vers les histoires vécues ou rêvées qu’elles évoquent à nos âmes. Nous retrouvant progressivement en partance pour une douce promenade, une promenade un peu plus près vers l’intérieur de nous-même…
exposition-herve-raynaud-photographie-caravelle