photo

3 expos à Marseille pour janvier !

L’hôtel Belle Vue vous souhaite une très belle année 2016.
Avec cette nouvelle année, la vie culturelle reprend son rythme de croisière à Marseille. Et quel rythme ! Musique, design, photographie, architecture : les expositions sont légion. L‘hôtel Belle Vue vous propose son palmarès des expos à ne pas manquer à Marseille en ce mois de janvier.

Conteneurs en couleurs à la Vieille Charité

Premier rendez-vous : direction la Vieille Charité dans le quartier du Panier, juste derrière l’hôtel Belle Vue, pour une exposition étonnante et réjouissante : Conteneurs en Couleurs. 104 enfants français et libanais précaires, malades ou en situation de handicap ont repeint cet objet emblématique de la mondialisation. A travers leur inventivité et leur créativité, les enfants transforment ces grosses boites en toiles joyeuses et colorées. Indispensable ! A découvrir jusqu’au 24 janvier.

painting-911804_1280

Visite street art dans le Panier

Pendant que vous y êtes, il serait bête de ne pas (re)découvrir le Panier. Arnaud, alias Asha – son nom d’artiste –  est un graffeur local, il vous propose une visite street-art du quartier. Collages, pochoirs, graffitis, ces ruelles étroites regorgent de merveilles picturales. A la fin de votre déambulation, elles n’auront plus de secrets pour vous. Deux visites sont prévues : le samedi 16 janvier à 10h30 et le dimanche 17 à 14h30. Réservations par téléphone au 06 33 07 64 00 ou sur la page Facebook de l’évènement.

Des photos de concerts au Lollipop

Enfin, dernier choix de notre sélection, une exposition de photos de concerts live dans un lieu assez unique et atypique : le disquaire Lollipop Music Store sur le Cours Lieutaud, à quelques minutes de marche de l’hôtel Belle Vue. Le lieu propose une rétrospective des meilleures prises de vue des concerts de l’année 2015 à Marseille et dans la région. Voilà une bonne occasion de découvrir la vitalité de la scène marseillaise ! Vernissage le 20 janvier à 18h !

Réservez dès maintenant votre séjour à l’hôtel Belle Vue pour profiter des meilleurs expos à Marseille.

Le Grand Gagnant du concours photo 2013 est…

Le Grand Gagnant du concours photo 2013 est…

Nous sommes heureux de vous faire découvrir l’heureux gagnant

d’un week-end avec petit déjeuner dans l’un de nos établissements

l’hotel bellevue ou l’hotel Saint Louis au choix

Javier Biondi :17 aout 2013

Javier Biondi a séjourné à l’hotel Saint Louis le 17 Août 2013

Javier a cumulé, avec cette photo du coucher de soleil entre les bateaux du Vieux-Port de Marseille, 71 « like » le 15/10/13 à 00h01 sur facebook et pinterest

un grand merci à tous nos participants du concours photo 2013

2ème avec 39 « like »: Valentina Giordano  « the calanque Sugiton », à séjourné l’hotel Saint Louis le 23 juin 2013

3ème avec 25 « like »: Julián Hernández Puerta « Le Vieux-Port de Marseille au coucher de soleil »,à séjourné à à l’Hotel Saint Louis le 17 août 2013

4ème avec 23 « like »: Nick Southam « Le Mucem en triptyque », à séjourné à l’hotel Saint Louis le 13 juin 2013

5ème avec 19 « like »: Sylvie PILLIAS « le gabian du Vieux-Port de Marseille » à séjourné à l’hotel Bellevue le 27 juin 2013

6ème avec 17 « like »: Natalya Skrynnik « La Cathédrale de la Major », à séjourné à l’hotel Saint Louis le 23 juin 2013

mais aussi pour leur très belle photo: Claude Struber (voilier), Francois de Veaux de Sancy (le mucem de nuit), Sukey Brandenburger (Bar La Caravelle), Annica LARSSON (Bar La Caravelle), Jean-Pierre Merle (voilier), Pierre Vasseur (la chambre n°55 du Saint Louis), Bonnie Marcus (Bar La Caravelle), Jérôme LICHNEROWICZ (vue de la chambre n°22 du Bellevue), Dominique Veya (Facade de l’hotel Saint Louis), Cador (les escaliers du Bellevue), Horst Rellecke (ombrelle du Vieux-Port), BigApple (vue d’une chambre de l’hotel Bellevue), Françoise Othenin-Girard Godinat (vue sur le Vieux-Port de nuit), Delphine GILARES (PavillonM), Goran Soderberg (La Caravelle), Anna Tognetto (Calanques de Marseille), M et Mme Deltombe (Le Château d’If), Anne et Jean Louboutin (L’ombrelle du Vieux-Port de nuit), Camile Benoit (Le Mucem), Markus Rettig et Gudrun Kahl (les reflets du Mucem), Claudia Gohlisch (les terrasses de Kader Attia), Frédérique PAOLI (Marseille miroir Méditerranée)

 

Un autre point de vue – Hervé Raynaud à Marseille

Un autre point de vue – Hervé Raynaud à Marseille

Un autre point de vue, vision fantasmagorique de Marseille en Noir & Blanc, c’est ce que propose Hervé Raynaud, photographe, pour cette exposition à la Caravelle.
 Une Marseille revisitée dans la pénombre envoûtante de ciels chimériques ; Hervé Raynaud à la Caravelle, c’est un peu Harry Potter dans l’Orient-Express.
Il y a de la magie dans son HDR* qui donne de la profondeur et du mystère à ses images. L’étrange photographe vous emmène en voyage sur les effluves de rêves immatériels.
Evadez-vous. Laissez-vous aller à cette interprétation surnaturelle de la cité phocéenne. »
(Par Magali Tramoy, journaliste et écrivain).

Jusqu’au 31 mars

caravelle-restaurant-cafe-terrasse-marseille-hotel-bellevue

De mer en collines, de perspectives en panoramas, et par la présence forte des éléments, tout en lumières et mouvements, les composantes du paysage marseillais amènent naturellement un potentiel d’images à saisir, dont les qualités graphiques, riches et variées, se prêtent volontiers au jeu du traitement photographique HDR*. Cette singularité peut-être poussée jusqu’à devenir prétexte, et sujet même d’une exposition en soi.
Si la poésie reste bien le support de départ de la thématique, la technologie elle, passant du regard au cliché, puis au traitement de l’image, se veut renforcer encore la sensibilité initiale, en proposant d’entrouvrir une nouvelle perception, où viendraient se mêler à la fois le nostalgique et le fantastique, l’onirisme comme l’hyper-réalisme.
Cependant, ce qui remporte le suffrage en émotions de cette proposition, c’est bien le degré de ressenti personnel que chacun d’entre nous trouvera dans la lecture de ces images; Réveillant un recoin enfoui de nos souvenirs ou caressant notre imaginaire par les situations auxquelles les différentes vues prédisposent à se laisser aller, le regard s’intériorise alors, et le discours photographique fait place à une digression de l’esprit. Nous nous envolons vers les histoires vécues ou rêvées qu’elles évoquent à nos âmes. Nous retrouvant progressivement en partance pour une douce promenade, une promenade un peu plus près vers l’intérieur de nous-même…
exposition-herve-raynaud-photographie-caravelle