expositions

Vacances de Noël : bol d’air au Parc Borély

Au pied de votre hotel, grimpez dans le bus 83, il vous mène directement au Parc Borély. C’est l’un des endroits parfaits pour profiter de vos vacances de Noël : une expo, un château et un petit tour au Parc.

 

 

Pour vos vacances de Noël, tapis rouge pour le blanc ! 

Le château Borély, installé au coeur du Parc, accueille jusqu’au 07 janvier l’exposition White Spirit.

Irisé, pailleté, soyeux, texturé, le blanc est « LA » couleur par excellence. 

Une sélection d’une vingtaine de silhouettes Haute Couture et Prêt-à-Porter permet de découvrir les caractéristiques stylistiques et techniques propres à chaque maison de couture et chaque créateur autour d’une même thématique chromatique : le blanc.

♥ L’occasion de mesurer combien cette couleur est un véritable trait d’union entre les différentes époques qui ont marqué l’histoire de la mode contemporaine.

 

La visite d’une bastide d’exception 

 

Construit au XVIIIe siècle sur le domaine rural de Bonneveine, à la demande de Louis Borély, riche négociant issu d’une famille implantée en Provence depuis cinq siècles, le château Borély est un emblème architectural marseillais.­­­­­­­­ 

Aujourd’hui, il appartient à la Ville de Marseille qui la convertit en Musée des Arts Décoratifs, de la Faïence et de la Mode.

Le bâtiment constitue un précieux témoignage de l’architecture du XVIIIe siècle en Provence. 

Vous pouvez le visiter car il abrite régulièrement des expositions temporaires et permanentes. 

♥ Les pièces sont entièrement rénovées, avec des pièces de faïence, des sculptures et des tapisseries richement ornées. 
 

Le top des endroits où faire son jogging par l'hôtel Belle Vue

 

Un petit tour au Parc

 

Le parc Borély qui s’étend sur 18 hectares – dont 1,2 hectares pour le Jardin Botanique, un lieu superbe à visiter pour quelques euros.

C’est le plus fréquenté des espaces verts marseillais.

Il dispose d’un jardin « à la française » et d’un parc paysager du XIXème siècle.

Les allées sont le royaume des familles qui déambulent en vélo ou avec des poussettes, des joggers et des promeneurs qui apprécient de flâner entre les massifs de la roseraie ou de découvrir les espèces rares du Jardin botanique.

Le plan d’eau, son embarcadère, sa buvette et son restaurant complètent les multiples attractions du site.

♥ Le parc Borély est aussi un paradis pour les enfants car il dispose de deux aires de jeux et de nombreux espaces. Juste à côté, se situent l’hippodrome Borély et les plages du Prado. 

 

⇒ Réservez votre séjour à l’hotel Belle Vue et profitez d’une vue imprenable sur le Vieux-Port et Notre Dame de la Garde. 
Au coeur de Marseille, l’hotel bénéficie de tous les transports pour relier les sites marseillais les plus appréciés 
– Le bus 83 > la Corniche et les Plages 
– Les navettes maritimes pour les Calanques
– Les navettes maritimes pour les îles du Frioul
– Métro, bus, tramway
– La promenade piétonnière du Vieux-Port pour rejoindre en 5 minutes, le Mucem et les voûtes de la Major. 

 

 

 

 

2 expositions, 2 regards différents sur Marseille

2 expositions, 2 regards différents sur Marseille

Quand vous choisissez de poser vos valises pour un week-end prolongé en hiver dans une ville comme Marseille, vous profitez de la douceur du climat, de l’ensoleillement et de très belles expositions pour découvrir la ville grâce à des artistes. L’hotel Belle Vue vous conseille deux expositions pour cet hiver  : Fragments aux Archives Municipales et Arts et Modernité au Musée Regards de Provence.

 

Fragments aux Archives 

 

La fragmentation de l’image est au coeur du travail de l’artiste.

Ce dernier étudie les lignes, les couleurs, la lumière, le contraste… Autant d’ éléments qui lui permettent de composer son oeuvre, car ils jouent un rôle sur le volume, les formes et les plans.

Ces éléments participent au fait que nous aimions ou non une image, que nous parvenions à nous projeter avec elle, sans parfois rien connaître de son contexte. 

C’est cet aspect du travail artistique que l’exposition Fragments s’attache à montrer à travers la réalité perçue et la construction artistique et intellectuelle de Jean-Paul Courchia et Carole Stern.

Tableaux peints d’après des photographies d’archives, ou inversement photographies d’archives choisies d’après les tableaux : les oeuvres invitent le spectateur à fragmenter son regard, à décomposer les plans et les structures, de façon à mieux comprendre.

Une occasion supplémentaire d’être ému par la force artistique. 

l'exposition Fragments aux archives municipales de Marseille

Jusqu’au 14 avril 2017 aux Archives de Marseille

 

Arts et Modernité au Musée Regards de Provence

 

David Dellepiane, peintre provençal, affichiste, lithographe, portraitiste, illustrateur et décorateur, né en 1866 et mort en 1932, est à l’honneur au Musée Regards de Provence qui jouxte le MUCEM. 

Il offre son regard  singulier sur Marseille et la Provence et propose une approche qui mélange la tradition et l’expérimentation. Il parvient à y conserver cohérence et sensibilité. 

Au total, vous apprécierez son travail à travers la présentation d’une centaine de toiles, aquarelles, projets et affiches.

Et vous serez un véritable petit chanceux, car la plupart des oeuvres proviennent de collections privées et n’ont donc jamais été divulguées au regard du grand public. 

 

profitez de votre séjour à l'hotel belle vue pour découvrir l'exposition Dellepiane

 Jusqu’au 7 mars 2017 au Musée Regards de Provence

 

Et aussi…
Le rêve au Musée Cantini
L’exposition mission mode styles croisés au château Borély
Le café in au Mucem 

Exposition Ici et Ailleurs

Exposition Ici et Ailleurs

Pour affirmer la vocation « euroméditerranéenne » de Marseille-Provence 2013, Bernard Latarjet a commandé à sa conseillère artistique, Juliette Laffon, un panorama de la création contemporaine en Méditerranée.

Les œuvres présentées à la Belle de Mai parlent toutes de départ, de traversée. Mais elles sont disposées de telle manière qu’elles semblent isolées les unes des autres. Ce qui n’empêche pas de trouver là des pièces exceptionnelles. Comme la vidéo de l’Egyptien Wael Shawky, inspirée d’un livre d’Amin Maalouf sur les croisades racontées du point de vue des musulmans, avec des marionnettes.

On retiendra aussi cette installation de Taysir Batniji réalisée en pains de savon de Marseille, qui rappelle l’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme : « Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. » Une évidence pour tous les artistes présentés dans le cadre de Marseille Provence 2013.

exposition-ici-ailluers-friche-belle-mai-marseille-hotel-bellevue

La Friche la Belle-de-Mai

41, rue Jobin 13003 Marseille

M°:  Chartreux – Ligne 1

Du 19 au 21 mars 2013 – 13h00 à 19h00
Le 22 mars 2013 – 13h00 à 22h00
Du 23 au 24 mars 2013 – 13h00 à 19h00
Du 26 au 28 mars 2013 – 13h00 à 19h00
Le 29 mars 2013 – 13h00 à 22h00