Marseille et le tourisme vert

Marseille et le tourisme vert

L’office du tourisme de Marseille l’affirme. Le développement durable est au cœur de ses préoccupations. Le Bar-Restaurant La Caravelle et l’Hôtel Bellevue participent activement à ce point de vue !

Le label Clef Verte

Nos établissements labéliés Clef verte qui récompense leurs efforts en matière d’éco-tourisme. Chers visiteurs, ensemble, nous pouvons aller encore plus loin. Lors de votre visite, privilégiez les transports verts ! Evidemment, le premier d’entre eux est… la marche à pied. Ça tombe bien, ils sont situés en plein cœur du centre-ville. 

Vélos, tramway, et scooters électriques

Vous avez envie de vous dégourdir les jambes. Enfourchez l’un des 1000 vélos répartis dans 130 stations. levelo. Ceux qui aiment les deux-roues peuvent également opter pour les scooters électriques avec un nouveau service proposé depuis 2010. wattmobile

Naviguer vert

Vous sortez de l’hotel et vous avez envie d’aller sur le quai opposé du Vieux-Port. Montez à bord du ferryboat électrosolaire. En quelques minutes, c’est mission accomplie. Pour visiter les calanques en respectant leur nature fragile, cap sur le Green Calanques.  ce bateau permet de profiter d’une visite sans pollution et sans nuisances sonores.
Même volonté pour le bateau solaire – le Solis équipé de moteurs électriques, de batteries et de panneaux photovoltaïques. www.visite-bateau-calanques-marseille-cassis.fr

Des achats éco-responsables !

Des achats éco-responsables !

Situés sur le Vieux-Port à Marseille, l’hotel Bellevue et le bar La Caravelle se sont vus décerner le label international Clef Verte en 2013. Ce label environnemental certifie leurs engagements éco responsables. Un exemple, aujourd’hui, avec les achats écologiques réalisés par les deux établissements.

 

Finies les allergies !

L’hôtel Bellevue vous propose dans chaque chambre des gels douches et des shampoings issus de l’agriculture biologique. Ceux-ci  sont présentés en format familial. L’objectif : c’est de réduire la production de déchets. Tout simple, mais il fallait y penser !
Pour l’entretien des chambres, l’équipe de l’hôtel Bellevue utilise également des produits ménagers éco-labelisés et eco-cert comme le Briochin.

Déjeuner bio, c’est mieux 

L’hotel écologique Bellevue et le restaurant-bar La caravelle mettent à votre disposition un petit déjeuner ecolo tous les matins de 7h00 à 11h00. Vous aurez le plaisir de déguster des verrines de fromage blanc et salade de fruit bio sur le balcon terrasse. Tous les matins, un vaste de choix de viennoiseries les accompagne.

 

 

Des partenaires éco responsables

Pour l’hôtel Bellevue et le Bar-restaurant la Caravelle, il est également important de réduire les émissions de gaz à effet de serre. C’est la raison pour laquelle, les livraisons de blanchisserie pour l’Hôtel et le bar-restaurant la Caravelle sont regroupées le même jour à la même heure.
Certaines bouteilles en verre sont consignées. Elles sont donc renvoyées au fournisseur qui peut les utiliser à nouveau. Un geste écologique malin pour réduire les déchets au quotidien !

Exposition « Soupe de Roche » à La Caravelle !

Exposition « Soupe de Roche » à La Caravelle !

Estampes Gyotaku – Série de poissons méditerranéens en provenance de la criée du quai des Belges de Marseille Vieux-Port

Estelle MERLET vit à Marseille. Urbaniste, elle a appris la technique d’estampe dite du gyotaku lors d’une année de recherche au Japon en 2005. Il s’agit d’impressions de poissons encrés sur washi, papiers produits à partir des essences de mûriers que sont le Kozo, le Mitsumata et le Gampi. Art de l’empreinte, ce procédé était utilisé jadis par les pêcheurs japonais qui souhaitaient offrir leur plus belles prises à l’Empereur. Souvent trop loin de la capitale pour espérer que le poisson se conserve jusqu’à sa destination, ils envoyaient alors les images ainsi obtenues comme substituts de poissons.

soupe de poissonEstelle Merlet essaie, dans ce travail sur la trace, de faire se fondre la part d’aléatoire due à l’encrage initial et la part de retouche volontaire au pinceau. La série de poissons méditerranéens présentée dans cette exposition provient du célèbre marché du quai des Belges à Marseille

 

Du 4 au 25 juillet 2013

à la Caravelle, 34 quai du port 13002 Marseille

www.lacaravelle-marseille.com

Par Yona

Des chaises Baumann pour une déco vintage !

Des chaises Baumann pour une déco vintage !

Des chaises Baumann à l’Hôtel Belle-vue. Voilà qui va faire pâlir d’envie les amateurs de décoration vintage. Retour sur une fabrication de qualité, qui n’a pas résisté à l’invasion des chaises en plastique.

Les chaises Baumann : l’esprit vintage à l’hôtel Bellevue

L’usine a été fondée en 1901 par Emile Baumann, un suisse installé en France à Colombier-Fontaine. Cette société a connu un rayonnement international, grâce à sa gamme de chaises, facilement reconnaissables. Dans les années 1970, la société cartonne. Elle emploie  jusqu’à 650 salariés. En 2003, elle est contrainte de fermer ses portes. En Franche-Comté, il est actuellement question de créer un musée pour rendre hommage à cette fabrication malheureusement disparue.

Zoom sur des chaises mythiques

Les chaises Baumann sont produites grâce à la technique de bois courbés par étuvage et de contreplaqué moulé. L’assise est éventuellement cannée. Des modèles sur-mesure ont été également confectionnés. Il existe, par exemple, le modèle Lido. Il a équipé le célèbre cabaret parisien.

20 pièces d’exception à l’hôtel Bellevue

L’hôtel Bellevue détient 20 pièces d’exception. Ces chaises Baumann ont été achetées en 2008 aux Puces à Paris. Un coup de maître quand on sait à quel point ses chaises sont aujourd’hui recherchées par les antiquaires et les collectionneurs ! Ses chaises font partie du patrimoine industriel français.

Aquarelles Marc ENGELHARD à la Caravelle

Aquarelles Marc ENGELHARD à la Caravelle

C’est la troisième exposition que ce peintre, marseillais d’adoption, consacre à la mer, aux bateaux et à cette ville, avec un trait de pinceau parfois humoristique.

Carton-expo-Caravelle-hotel-bellevue-marseille

La carrière d’aquarelliste de Marc ENGELHARD peut être considérée comme une vie parallèle depuis…1959 ! Alors élève à HEC Paris, il est lauréat du concours pour la campagne de publicité du « Boom », considérée à l’époque comme la plus grande fête estudiantine de France. L’affiche peinte par le jeune étudiant sur le thème de la publicité pour une eau minérale, est affichée dans tout Paris en grand format et investi ainsi pour de 3 200m² de murs de la capitale, sans identification de son créateur. Très vite cette campagne provoque un remue-ménage aussi bien auprès des distributeurs d’eaux minérales que des publicitaires. Ces derniers se bousculeront pour assurer la promotion de… l’Eau Sterlitz ! Une fois identifié, Marc ENGEHARD sera récompensé pour son talent graphique, son humour et son originalité lors des Oscars de la publicité et aura même le privilège de bénéficier d’un cours particulier assuré par l’un des grands publicitaires de l’époque.

Happé par une carrière professionnelle qui l’amènera jusqu’à la présidence de la Compagnie Nationale des Experts Comptables Judiciaires, Marc ENGELHARD n’abandonnera jamais la peinture. Pendant plus d’un demi-siècle et encore aujourd’hui, cet amoureux des voyages remplit des carnets de dessins, source d’inspiration intarissable.

Aujourd’hui retraité, il se consacre pleinement à son art et les reproductions de ses œuvres remportent un immense succès dans les lieux touristiques les plus visités de Marseille.

du 17 au 30 juin 2013
Ouvert tous les jours de 7h00 à 1H00
34 quai du port, 13002 Marseille
www.lacaravelle-marseille.com