Le Corbusier et les couleurs

Le Corbusier et les couleurs

La polychromie architecturale est l’un des chefs-d’œuvre le plus important de Le Corbusier, résultant de plusieurs successions d’expériences, de connaissances et de convictions rassemblées au cours de sa vie créative.

« L’homme a besoin de couleurs pour vivre; c’est un élément aussi nécessaire que l’eau ou le feu »

Inspiré des paroles de Fernand Léger, Le Corbusier crée le premier « clavier de couleurs » SALUBRA en 1931. Le premier Clavier comportent 43 tons exclusivement réservés à l’architecture.  Les claviers deviennent pour Le Corbusier un instrument de travail exact et efficace qui permet d’établir rationnellement, dans la demeure moderne, une polychromie strictement architecturale, accordée à la nature et aux nécessités profondes de chacun. L’exclusivité de fabrication des claviers est donné au fabriquant Les Couleurs.

TOLIX s’habille en Le Corbusier

Les Couleurs, garant de l’héritage polychromique de Le Corbusier, se sont associées à Tolix en 2013. Tolix – gamme de meubles métalliques célèbres grâce à l’iconique chaise A, lance ainsi 4 nouvelles couleurs pour sa gamme de mobilier à l’occasion du salon du Meuble de Milan. Avec la collection de chaise Rouge Vermillon 59, Jaune Vif, Bleu outremer 59 et gris 59, Tolix montre son attachement à la qualité. Des nuances vives à la finition mate qui font du mobilier Tolix des pièces uniques apparentées au travail du grand architecte suisse.

Polychromie de La Caravelle et de l’Hôtel Bellevue

Ancien Cabaret d’après-guerre, le bar La Caravelle s’inspire depuis toujours de la palette polychromique Le Corbusier, Bleu outremer 59 pour le plafond et Rouge vermillon 59 pour les murs.  La famille Bore de Loisy, propriétaire dans les années 50 du Bar La Caravelle et de l’Hôtel Bellevue est sous l’influence très présente de l’architecte en vogue Le Corbusier. C’est d’ailleurs la famille Bore de Loisy qui construira en 1950, l’hôtel La Résidence, à quelques pas de La Caravelle sur le quai du Port, dans une architecture et une décoration totalement inspirées de la Cité Radieuse.

Ecologie et Design: le Designer Ora-Ito en fait un style de vie

Ecologie et Design: le Designer Ora-Ito en fait un style de vie

Designer mondialement influant, installé à Marseille, Ora-Ito est un écologiste convaincu. Il signe des objets écologiques qu’il conçoit avec des matériaux recyclés ou de récup. et applique ces convictions dans sa vie de tous les jours.

Un engagement personnel

Ora-Ito était membre du jury de la Première édition des Trophées de l’écologie, organisés à Paris. Cet événement a pour but d’encourager le plus grand nombre à devenir des « conso’acteurs ». Les Trophées de l’écologie font connaître les produits écologiques encourage les entreprises éco-responsable…

Un engagement professionnel

Ora-Ito ouvre le Mamo, un centre de découverte pour les nouveaux talents, sur le toit de la Cité Radieuse, dans le cadre de Marseille Capital Européenne.
Mais son ambition ne s’arrête pas là…  En 2006 Ora-Ito avait fait l’acquisition du fort de Brégantin sur l’archipel du Frioul. Avait alors débuté l’aménagé du fort en mode écologique. Et par ce qu’Ora-Ito n’est jamais a cours d’idée grandiose, le Fort sera un parc d’exposition de sculpture durant chacune de ces expo au Mamo. Le Fort Brégantin deviendra ainsi centre culturel et écologique

Le design éco d’Ora-Ito

Nommé tout simplement ECCO, Ora-Ito crée en 2008 une bibliothèque 100% écolo. La bibliothèque ECCO a en effet été concu avec des matériaux recyclés provenant de forêts certifiées. En 2011 il signe une collection de tapis entièrement réalisée avec des chutes de tissus provenants le l’artisanat  Stepevi.

Dans un style totalement différent de L’hotel O d’Ora-ito, l’hotel écologique Bellevue est fier de compter parmi les Marseillais ce grand designer.

 

 

El Cachafaz de Copi à Marseille

El Cachafaz de Copi à Marseille

Tragédie tango en deux actes et en vers

du 19 au 25 Octobre 2013 

Tarif: 12€

LA FRICHE BELLE DE MAI

41 rue Jobin, 13003 Marseille

Militant homosexuel argentin disparu en 1987, Copi se fait d’abord connaître comme illustrateur à Hara-Kiri, Charlie-Hebdo et au Nouvel Obs avec sa Femme Assise. Déjà son affolante clairvoyance et son univers délirant esquissent un théâtre grand guignol et cru. Cette Tragédie barbare n’échappe pas à la règle. D’une saucisse chapardée, Copi réussit le tour de force de compiler carnage humain, misère sociale et dérèglement de mœurs. Raulito, travesti tout droit sorti de chez Almodóvar et son amant métis, Cachafaz, trucident un policier venu les arrêter pour ce vol à l’étalage. Embarrassés par le cadavre, ils trouvent vite son utilité. Découpé, il sera un mets pacifique apprécié des crève-la-faim sectaires qui les entourent. Un trafic peu ragoûtant s’organise dès lors dans les bas-fonds de Montevideo. Benjamin Lazar met en scène ces affreux, sales et méchants dans une joyeuse sauvagerie, matrice idéale au lyrisme. Oscar Strasnoy écrit pour les deux barytons, l’ensemble 2e2m et les vingt-quatre choristes des Cris de Paris, une musique savante et populaire. Il invite Verdi, Mozart… et des tangos chaloupés pour parfaire ce bijou déjanté.

Organisé dans le cadre de Marseille Provence Capitale 2013

Le Grand Gagnant du concours photo 2013 est…

Le Grand Gagnant du concours photo 2013 est…

Nous sommes heureux de vous faire découvrir l’heureux gagnant

d’un week-end avec petit déjeuner dans l’un de nos établissements

l’hotel bellevue ou l’hotel Saint Louis au choix

Javier Biondi :17 aout 2013

Javier Biondi a séjourné à l’hotel Saint Louis le 17 Août 2013

Javier a cumulé, avec cette photo du coucher de soleil entre les bateaux du Vieux-Port de Marseille, 71 « like » le 15/10/13 à 00h01 sur facebook et pinterest

un grand merci à tous nos participants du concours photo 2013

2ème avec 39 « like »: Valentina Giordano  « the calanque Sugiton », à séjourné l’hotel Saint Louis le 23 juin 2013

3ème avec 25 « like »: Julián Hernández Puerta « Le Vieux-Port de Marseille au coucher de soleil »,à séjourné à à l’Hotel Saint Louis le 17 août 2013

4ème avec 23 « like »: Nick Southam « Le Mucem en triptyque », à séjourné à l’hotel Saint Louis le 13 juin 2013

5ème avec 19 « like »: Sylvie PILLIAS « le gabian du Vieux-Port de Marseille » à séjourné à l’hotel Bellevue le 27 juin 2013

6ème avec 17 « like »: Natalya Skrynnik « La Cathédrale de la Major », à séjourné à l’hotel Saint Louis le 23 juin 2013

mais aussi pour leur très belle photo: Claude Struber (voilier), Francois de Veaux de Sancy (le mucem de nuit), Sukey Brandenburger (Bar La Caravelle), Annica LARSSON (Bar La Caravelle), Jean-Pierre Merle (voilier), Pierre Vasseur (la chambre n°55 du Saint Louis), Bonnie Marcus (Bar La Caravelle), Jérôme LICHNEROWICZ (vue de la chambre n°22 du Bellevue), Dominique Veya (Facade de l’hotel Saint Louis), Cador (les escaliers du Bellevue), Horst Rellecke (ombrelle du Vieux-Port), BigApple (vue d’une chambre de l’hotel Bellevue), Françoise Othenin-Girard Godinat (vue sur le Vieux-Port de nuit), Delphine GILARES (PavillonM), Goran Soderberg (La Caravelle), Anna Tognetto (Calanques de Marseille), M et Mme Deltombe (Le Château d’If), Anne et Jean Louboutin (L’ombrelle du Vieux-Port de nuit), Camile Benoit (Le Mucem), Markus Rettig et Gudrun Kahl (les reflets du Mucem), Claudia Gohlisch (les terrasses de Kader Attia), Frédérique PAOLI (Marseille miroir Méditerranée)

 

Ora-Ito au Le Corbusier, découvrez le MaMo

Le centre de création artistique créé par Ora Ito, est installé sur le Paquebot de la Cité Radieuse. Baptisé le MaMo, ce Centre d’Art a pour vocation d’être un tremplin pour les créations à venir.

Marseille Modulor

Le nom de ce nouveau centre artistique vient naturellement du concept Modulor de l’architecte Le Corbusier. Inventée en 1945, la notion architecturale Modulor est une silhouette humaine standardisée servant à concevoir la structure et la taille des unités d’habitation de la Cité Radieuse. Les proportions fixées par le Modulor lui permettent d’offrir un confort maximal dans les relations entre l’homme et son espace vital.  D’une taille de 1m80, la silhouette lève un bras pour atteindre la hauteur de 2,26m. Déclinées, ces proportions harmonieuses règlent les rapports d’échelle entre tous les éléments de la Cité Radieuse.

Ora-Ito à Marseille

Ora-Ito, designer, commence sa carrière dans les années 90 en proposant des objets imaginaires de grandes marques. Les objets d’Ora-Ito se veulent élégants, futuristes et parfois humoristiques. En 2002 il reçoit l’Oscar du meilleur design pour sa bouteille Heineken en aluminium. En 2005, le centre européen d’art contemporain lui ouvre les portes du Centre culturel français de Milan pour sa première grande exposition. C’est à 35 ans qu’il lance le MaMo sur le toit de la Cité Radieuse de Marseille, où il souhaite bâtir des ponts de plaisir et de rencontre.

MaMo
Centre d’art de la Cité Radieuse
280 Boulevard Michelet – 13008 Marseille

Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 18h