Ecologie

Découvrez les acteurs écologiques de Marseille

Rue de la République à Marseille : un vent de renouveau ?

Rue de la République à Marseille : un vent de renouveau ?

… C’est en tout cas le vent de la Pampa qui y souffle ! Et cela depuis que la sympathique enseigne marseillaise « Espigas » expose sa collection d’alpargatas qui font le pied léger et joyeux.

Le petit pop-up store de Noailles avait été un succès. Nul doute que les « aficionados » la suivront aussi près du Vieux Port !

Pourquoi elles marchent ?…

Parce qu’elles ont un look unique !… Les alpargatas, voyons ! Elles s’apparentent beaucoup à nos traditionnelles espadrilles, sauf que l’alpargata est la chaussure du gaucho argentin… qu’il troque contre des bottes les jours de gala.

Elles ont la caractéristique d’avoir été façonnées de manière simplissime, un peu comme une feuille de papier que l’on plie…

Comment sont-elles arrivées à Marseille ?

Comme l’explique Bérengère, à la suite d’un road trip familial qui l’a menée, avec mari et enfants, jusqu’aux lointaines contrées de la Pampa argentine. Difficile de ne pas être séduit !

Bien-sûr certains modèles sont revisités et arborent des couleurs méconnues des gauchos ! De plus, la gamme s’est élargie et comprend maintenant de jolies baskets et autres tennis.

L’esprit maison : on adhère !

C’est souvent le cas des entreprises familiales jeunes telles que Espigas, l’éthique est prise en compte.

La fabrication se fait à Marseille et des adultes en situation de handicap y participent. Des sommes d’argent sont envoyées à l’ONG Mato Grosso pour lutter contre la pauvreté en Amérique Latine.

 Si vous séjournez à l’hôtel Bellevue, sur le Vieux Port de Marseille, faites-y un tour, Espigas est à deux pas…

Prolonger le bien-être d’un séjour au BelleVue

Prolonger le bien-être d’un séjour au BelleVue

Les « produits d’accueil » élaborés dans les ateliers de la maison Marius Fabre font le bonheur des clients de l’hôtel BelleVue sur le Vieux Port de Marseille. Ses hôtes peuvent désormais quitter l’établissement en emportant un coffret fleurant bon la Provence et garni de précieux mini savons ou bien porter leur choix sur la « Lovebox 7 Péchés Capitaux »…

Les produits d’accueil

Voilà un joli nom pour désigner, dans les hôtels, les savons, shampooings et autres laits corporels que chacun aime découvrir dans sa salle de bains et qui sont à l’image de l’établissement.

Au BelleVue ils fleurent bon la verveine qui relaxe et la mandarine qui égaye… Ils sont élaborés dans la maison centenaire Marius Fabre, implantée à Salon-de-Provence. Les coffrets pour nos hôtes donnent à choisir d’autres parfums, tel l’églantine, le miel ou la lavande.

Un parti-pris écologique et Bio

Pionnier dans la ville de Marseille quant à son engagement dans la démarche écologique, l’hôtel BelleVue, labélisé Clef Verte, reste attentif à l’impact sur la nature. Le conditionnement des produits d’accueil en flacons rechargeables est une évidence.

 Les jolies étiquettes des contenants annoncent clairement les compositions et mentionnent une élaboration à base d’huiles végétales, l’absence de colorants, la cuisson au chaudron…

Le Comportement Ecologique : une évidence !

Le Comportement Ecologique : une évidence !

Cette évidence s’était concrétisée dès l’année 2013 pour l’hôtel Belle-Vue, petite bâtisse posée sur le quai ensoleillé du Vieux Port de Marseille… Agissant en pionnière au sein de la cité phocéenne, la jeune équipe de l’hôtel a vu son travail récompensé par l’attribution du label international « Clé Verte », « Green Key ».

Produits d’accueil rechargeables…évidemment !

Les jolis flacons rechargeables de savon liquide ou shampooing étonnaient, à cet époque là, des clients encore peu habitués à cette présentation … Mais cela n’était, bien-sûr, que la partie visible d’une démarche écologique globale.

Mériter le label « Green Key » suppose, comme chacun sait aujourd’hui de respecter des consignes strictes pour réduire l’impact sur l’environnement !

Fidèles à Marius Fabre !

Si l’hôtel Bellevue a adopté les produits Marius Fabre depuis quelques années, ce n’est pas seulement parce que les produits de cet artisan fleurent bon la Provence et enchantent nos clients !

C’est aussi parce qu’il a lui-même adopté un parti-pris écologique, comme d’ailleurs tous les fournisseurs de notre établissement. Ainsi ses étiquettes détaillent la composition et l’élaboration à base d’huiles végétales, l’absence de colorants, la cuisson au chaudron …

Le Bellevue vous souhaite un agréable moment de détente dans ses salles de bains, mais… pensez à ne pas gaspiller l’eau !… si précieuse…

Des villages sous-marins pour la biodiversité à Marseille

Des villages sous-marins pour la biodiversité à Marseille

Encourager la biodiversité marine à Marseille. Enfin 🙂 Coup de projecteur sur ces maisons sous-marines qui tentent de convaincre les poissons de revenir et de rester dans la rade !

 

 

La mairie de marseille encourage les récifs artificiels au large du Prado

©Mairie de Marseille 

 

Les 10 ans des récifs artificiels du Prado

 

Ils ont été mis en place en 2008.

Aujourd’hui, les 400 récifs artificiels, qui sont installés entre les plages du Prado et les îles du Frioul, livrent un premier bilan encourageant pour la biodiversité marine au large de Marseille. 

Au total, on compte 6 villages de récifs.

En 10 ans, ils ont accueillis plusieurs dizaines d’espèces. Un récent bilan fait état d’un nombre de poissons multiplié par 3. 

Cette mini-ville sous marine a été qualifiée par le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin de 112e village.

Allusion au fait que la cité phocéenne est composée de 111 villages. 

Le site est interdit à la plongée sous marine, en apnée, à la pêche et l’ancrage. Il est surveillé par la patrouille maritime municipale. 

Cette opération a été primée en 2014 puisqu’elle a reçu le Grand Prix du Génie Ecologique. 

 

 

La zone des récifs artificiels – © mairie de marseille

 

Une nouvelle initiative à Cortiou

 

Une autre initiative est en cours dans la calanque de Cortiou depuis le début de l’année 2018.

L’opération vise à construire 4 villages avec 300 tonnes de récifs artificiels.

Les édifices sont construits par la start-up montpelliéraine Seaboost.

Certains dénoncent le projet et le qualifient de HLM géant.
Ils  estiment que le lieu n’a pas pu encore profiter d’une restauration biologique satisfaisante.

L’eau est souvent souillée en cas d’orages.

Ceux qui soutiennent le projet indiquent qu’il est question de donner un coup de pouce à la nature. 

Les récifs sont amovibles.

Un comptage des poissons locataires est prévu dans 3 ans. On espère des sars, des daurades et des loups. 

 

©Futura Sciences

L’hotel Belle Vue et la Caravelle ont un grand coeur !

L’hotel Belle Vue et la Caravelle ont un grand coeur !

La preuve : il est apposé sur la façade des deux établissements. Cette sculpture géante, tout de rouge vêtue, est l’oeuvre de l’artiste designer Mickaël Koska. Il l’a réalisée à la demande de la direction de l’hôtel et du bar-restaurant marseillais. Ce nid d’amour doit abriter des nichoirs pour les moineaux du Vieux-Port. 

 

Déclarer sa flamme aux petits moineaux du Vieux-Port 

 

A la fois effrontés et craintifs, les moineaux du Vieux-Port ont coutume de venir se poser sur le rebord du balcon-terrasse du bar-restaurant la Caravelle, là où les voyageurs qui séjournent à l’hôtel Belle Vue prennent leur petit déjeuner. 

Au fil des années, ces petits oiseaux sont devenus de véritables stars sur les réseaux sociaux des deux établissements. 

 

© Instagram – La Caravelle

 

Impliquée dans une démarche éco-durable qui a été récompensée par l’attribution du label Clé Verte, la direction des deux établissements marseillais a donc décidé qu’il était grand temps de leur offrir une véritable chambre écologique avec vue mer ! 🙂

 

Une création du designer Koska, clin d’oeil à MP2018 Quel Amour !

 

C’est tout naturellement que le choix s’est porté sur l’artiste designer Mickaël Koska.

Formé à l’ébénisterie, ce passionné récupère et collectionne des objets qu’il assemble ensuite au gré de son imagination.

 

Work in progress – Mickaël Koska > ©Hotel Belle Vue Marseille

 

Pour réaliser ce nid d’amour géant, l’artiste a choisi des chaises :

  • Emblèmes de la convivialité du bar-restaurant la Caravelle
  • Synonymes de pause bienfaitrice, comme le sont les séjours à l’Hotel Belle Vue. 

Assemblées en forme de coeur, ces chaises peintes en rouge adressent un clin d’oeil complice à la manifestation culturelle MP2018 Quel Amour.

450 évènements culturels sont prévus à Marseille et dans le département tout au long de l’année 2018. 

l’oeuvre de Mickaël Koska pour abriter les nichoirs de l’hotel Belle Vue
©Hotel Belle Vue Marseille

 

Cet immense coeur forme un refuge idéal pour abriter les nichoirs des moineaux du Vieux-Port car elle rappelle les branches d’un arbre et permet d’assurer la protection et la sauvegarde des petits « cui-cui » ! 

 

 

©Hotel Belle Vue – La caravelle

 

Téléchargez ici le dossier de presse de cette opération séduction ♥