Qui es-tu, ami touriste ?

Que vous soyez de passage à Marseille pour affaires ou que vous profitiez de quelques jours de vacances à l’hotel Belle Vue, vous êtes ce qu’on appelle « un touriste ». Et encore un marseillais pur jus aurait pu dire un « estranger »… Mais qui sont les touristes qui viennent en Provence ? Quel est leur profil ? En un mot, qui es-tu, ami touriste ? 

La Provence, c’est quoi ? 

Entendons-nous bien. La Provence est un territoire à géographie variable dans votre tête. Alors qu’en fait, pas du tout ! Chaque année, la Provence accueille plus de 23 millions de touristes. Ce territoire comprend les Alpes de Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse. Ces 4 destination forment une destination qui fait partie des 20 destinations sélectionnées par le gouvernement pour bénéficier d’un « Contrat de Destination ». En clair, 30 millions d’euros sont débloqués pour financer des actions liées au tourisme. 

 

Les tournesols de Provence

 

Brésilien, canadien, et chinois

Mais revenons à notre question à savoir l’identité des touristes en Provence : 25% sont des étrangers en provenance prioritairement d’Allemagne, de Belgique, d’Italie, des Pays-Bas et du Royaume-Uni. Mais certains marchés lointains connaissent des progressions sensiblement plus fortes que les marchés européens comme l’Amérique du Nord, le Brésil, et la Chine. Les villes de Marseille, Aix-en-Provence, Avignon, les Baux-de-Provence,  Saint-Rémy-de-Provence, Orange mais aussi des territoires naturels et plus vastes comme la Camargue et le Verdon sont des ambassadeurs de la destination auprès de la clientèle française et étrangère.

Réservez votre chambre à l’hotel Belle Vue et profitez de la vue imprenable sur Notre Dame de la Garde

Jonathan, un réceptionniste heureux !

Jonathan, un réceptionniste heureux !

Jonathan, réceptionniste à l’hôtel Belle-Vue, est bien dans sa peau, bien dans son métier et… bien au Belle-Vue ! « Je suis heureux de parler l’anglais, l’italien et surtout le portugais dès que l’occasion se présente avec un client ! » dit-il. Et puis, ce qui lui plaît ici c’est l’esprit et le charme marseillais, un peu marin… « Mes toutes premières années je les ai vécues sur un voilier avec mon père, alors le Bar La Caravelle et l’Hôtel Belle-Vue ça me va ! ».

Jonathan n’est pas un solitaire, loin s’en faut ! Il aime travailler en équipe, c’est un peu sa famille. Il aime la relation avec les clients, faciliter leur séjour, les aider à découvrir la ville.

Les coups de coeur de Jonathan  : le Vallon des Auffes, un ancien petit port de pêcheurs, surtout à l’heure où les rayons du soleil passent à travers les trois arches du pont en pierres maçonnées.

Le bon plan de Jonathan : Notre Dame de la Garde parce qu’elle mérite le petit effort de la montée, l’îles du Frioul parce que on prend la mer, le panier parce que c’est resté authentique.