L’InterContinental Marseille-Hôtel Dieu

L’InterContinental Marseille-Hôtel Dieu

De nuit, l’éclairage aidant, le badaud saisi par la magie du site voit le château de la Belle au Bois-dormant… en lieu et place du luxueux hôtel près du Vieux Port marseillais.

La ville s’offre un somptueux palace

Marseille se positionne ainsi en tant que ville touristique phare à un niveau international, mais aussi en tant que véritable challenger des destinations d’affaires européennes.

Situé sur la colline du Panier, l’Intercontinental Marseille Hôtel-Dieu domine le Vieux-Port. Le niveau exceptionnel de rénovation de l’ancienne bâtisse revalorise tout un quartier déjà riche de son patrimoine et de ses beautés panoramiques naturelles.

Avec cet établissement, dont le projet a nécessité un investissement de 150 millions d’euros, la France atteint la barre des 260 hôtels 5 étoiles luxe.

Histoire du site

Avant de devenir un superbe ensemble hôtelier, ce bâtiment a traversé toutes les époques. Comme son nom l’indique, l’établissement a été aménagé dans l’ancien Hôtel Dieu, édifice du XVIIIème siècle classé monument historique. Fondé aux alentours de 1188, sous le titre d’Hôpital du Saint-Esprit, ce lieu était un ensemble de maisons communicantes accueillant enfants abandonnés et malades. Les travaux commencèrent réellement en 1753 organisés par J. Hardouin-Mansart. Dès la fin du XIXème, se succèdent d’importantes phases d’entretien, donnant à ce site une identité liée à l’histoire de la ville de Marseille.

 Travaux de rénovation

Trois années de travaux, menés par 400 ouvriers et de nombreux compagnons, ont été nécessaires pour réhabiliter le site. Ils ont fait suite à une large consultation auprès des professionnels et à la désignation, par le Conseil municipal de la ville, du groupe lauréat. C’est le designer Jean-Philippe Nuel qui a eu la charge de ce projet, lui qui affirme avoir voulu « conserver l’âme du lieu en respectant la tonalité minérale de la décoration, tout en rendant hommage à la proche Méditerranée ».

C’est l’architecte Anthony Bechu qui a dessiné les nouveaux atours de cette bâtisse qui recèle  des escaliers monumentaux, des coursives voûtées, des jardins surplombant la ville.

 

Envie de détente? Profitez du SPA Clarins de l’intercontinental Marseille à deux pas de l’Hotel Bellevue

Découvrir la poésie à Marseille

Le Centre International de Poésie Marseille, cipM, compte parmi les premières maisons de la poésie apparues en France. C’est la Vieille Charité, lieu emblématique, qui accueille cette association.

Une cité de poètes

Marseille fait partie de ces cités où la poésie est profondément enracinée dans tous les milieux culturels. Le cipM voit le jour dès les années 90 avec l’appui d’un élu, Julien Blaine. Celui-ci est alors adjoint au maire chargé de la culture mais surtout un poète français de renom. Le centre de la Vieille Charité est aujourd’hui une référence internationale dans son domaine et participe amplement à ce qui constitue son principal objet : préservation, diffusion, mais aussi création de poésie contemporaine.

Comment vivre la poésie

La poésie se veut avant tout vivante et c’est donc à travers des lectures publiques, au cours desquelles l’artiste fait lui-même revivre ses textes, que se fait la transmission orale. Ces lectures peuvent intervenir plusieurs fois par mois. Mais la poésie recourt à des modes d’expression variés et des expositions sont également organisées chaque année. Ainsi le poète pourra exposer un travail graphique qui va de la photographie à la peinture, en passant par un support sonore.  Il s’agit de stimuler, tout en la faisant connaître, la poésie contemporaine sous toutes ses formes et sur tout support.

Les événements

A la Vieille Charité, les expositions autour de la poésie s’enchaînent. Thieri Foulc, auteur de gravures, d’œuvres textiles, éditeur et poète succède cette semaine à Frédérique Loutz enseignante et plasticienne.

 

 

 

 

De la mer à l’assiette, sans détours !

De la mer à l’assiette, sans détours !

Le marché qui se tient sur le quai du Vieux Port marseillais ne propose que la pêche du jour… et cela, tous les jours de l’année !

Un marché authentique

Une dizaine de larges bacs bleu ciel, les couleurs du Vieux Port avant les grands travaux de 1012, composent ce petit marché. Les étals sont posés sur de simples tréteaux parfois agrémentés d’une ombrelle. Ce sont des femmes, épouses de pêcheurs, qui assurent la vente. Elles donnent de la voix tout sourire dehors. Les tarifs de leur marchandise défie toute concurrence … et la raison.

A chaque jour son panier

C’est la nature qui choisit, dit Hélène Brun membre d’une famille de pêcheurs depuis cinq générations. Mais chaque jour la nature est généreuse et le contenu du panier varié. Ainsi, on y trouve, outre des coquillages, des poulpes, des girelles, roussettes, turbots, soles, baudroies… et sardines. C’est le mari d’Hélène qui, quotidiennement, seul ou accompagné d’un marin, pousse son « Shark » jusqu’à 25 miles du port.

Du dimanche au lundi

Les jours de congé sont exceptionnels dans notre métier affirme un membre du clan Brun, et ce n’est pas un peu de houle qui nous empêche d’aller en mer, ajoute-t-il. Il faut dire que le pointu fait vivre trois familles. Tout en nettoyant ses bacs, Hélène raconte : lorsqu’elle était encore secrétaire médicale, elle avait assuré à son père qu’elle n’épouserait jamais un pêcheur…

la criée au pêcheur Marseille

Faire du sport pour diminuer les excès du réveillon!

Faire du sport pour diminuer les excès du réveillon!

Trop d’alcool, de nourriture, pas assez de sommeil… prenez LA bonne résolution: mettez vous à la Zumba!

Se mettre au sport:

La pratique d’une activité modérée ou d’une activité intense diminue ainsi de 30 % le risque de mortalité prématurée. La pratique régulière d’un sport améliore le bien-être émotionnel, le bien-être physique, la qualité de vie et la perception de soi.

Danser la Zumba:

La Zumba est un programme d’entraînement physique combinant des éléments d’aérobie et de danse. Une classe de Zumba dure habituellement une heure. Sur un enchaînement de plages de musique de styles, l’instructeur exécute des chorégraphies simples qui peuvent être imitées par les participants. Des exercices aérobiques et de force musculaire sont ainsi effectués en enchaînant des périodes plus intenses suivies de périodes plus calmes. Une période de 5 à 15 minutes est réservée au réchauffement au début, et une ou deux chansons permettent le retour au calme et les étirements à la fin.

Le Théâtre Bompard:

Katia Neyder vous propose de groover tous les lundi, à partir de 18h30, au Théâtre bompard dans le 7ème à Marseille. Un cours construit spécialement pour ceux et celles qui désirent s’éclater. Une approche ludique des différentes techniques de danses, de l’évasion et surtout beaucoup de plaisir!

 

Un secret gourmand jalousement gardé

Certains disent que sa forme symbolise la barque qui amena les Saintes Maries sur les côtes de Provence lorsqu’elles sont venues s’établir en Camargue.

D’abord croquante,

elle s’attendrit pour vous offrir un bouquet de saveurs. Il s’agit bien de la traditionnelle navette marseillaise dont la recette est gardée secrète depuis 200 ans et dont trois familles se sont transmis l’exclusivité du savoir-faire. En forme de petite barque, elle est toujours légèrement sucrée et délicatement parfumée à la fleur d’oranger. L’origine de ce biscuit est associée aux fêtes de la Chandeleur célébrées en l’abbaye Saint-Victor.

Une version des navettes, au goût moins subtil, est vendue dans la grande distribution.

C’est exclusivement au Four des Navettes,

abrité dans la plus ancienne boulangerie de Marseille, que sont confectionnés et commercialisés les biscuits authentiques. La petite bâtisse est placée sur la voie sacrée, rue Sainte, qui mène à l’Abbaye Saint Victor. Le commerce appartient au Maître Artisan Boulanger Jean-Claude Imbert et à son fils Nicolas qui perpétuent la tradition et la passion des navettes.

Le four à voûte,

construit à la fin du XVIIIème siècle sur le modèle des fours romains en briques réfractaires, fonctionne encore aujourd’hui et permet d’obtenir la qualité incomparable et unique des navettes. Il leur est exclusivement consacré. Élément du patrimoine culturel local, le Four des Navettes a une valeur historique reconnue. La visite de la boulangerie permet de satisfaire la gourmandise et de profiter d’une magnifique vue sur le Fort Saint-Jean.

 http://www.fourdesnavettes.com/fr/

136 rue Sainte, 13007 Marseille
Le Four des Navettes Marseille